31/05/2006

Trans X vs Vive la Fête

 

Le titre "Living on video" datant de 1983 et interprété par le groupe canadien "Trans X", véritable "One Hit Wonder", fait encore la joie des soirées branchouilles et des bastard poppeurs à la 2 many DJ's.

Rappel en images :

Ce titre a d'ailleurs été repris par une de nos fiertés nationales, le groupe "Vive la Fête", sur son EP "Shwarzkopf". A ce propos, il ne faut pas oublier que "Vive la Fête" restera toujours le seul groupe belge à avoir pu placer un titre, en l'occurence "Noir Désir", dans le fameux Festive 50 de John Peel en 2003.

Rappel en images :

19:15 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/05/2006

Vanessa and the o's

VANESSA AND THE O'S - La Ballade d'O

Vanessa and the O's : La Ballade d'O (Rushmore Recordings)

Sorti voici un an dans le monde et déjà adulé au Japon, "La Ballade d'O" daigne enfin voir le jour officiellement en Europe francophone. Un comble pour un disque chanté pour une moitié en Français et pour l'autre en ... Parisian English. La blonde Vanessa a en effet du mal à cacher ses origines. Le plus dingue dans cette histoire, c'est la génèse de ce groupe en version mondialiste, puisqu'on y retrouve les Suédois Niclas Frisk (Popsicle, Atomic Swing) et Andreas Mattson (Popsicle) avec, en prime, dans le rôle improbable de Frida la brune, un James Iha libéré (au propre et au figuré) des Smashing Pumpkins et sans doute inspiré par ses apparitions dans le groupe Ivy. D'emblée, l'univers est onirique avec un "Bagatelle" rappelant une BB revue par Stereolab, en passant notamment par le single naïf "Charlie Charlie"que n'aurait pas renié Marie Laforêt et le jouissif "Stand" aux guitares limpides. Du véritable pain béni pour amoureux de mélodies sirupeuses en manque de calories... 

--> Le site officiel

--> La page Myspace avec la vidéo de "Charlie Charlie"

21:01 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

29/05/2006

Laudanum

laudanum

Laudanum : Your Place & time will be mine (Monopsone)

Changement radical d'ambiance avec le projet de Mathieu Malon qui nous emmène dans les sphères protoniques et électroniques, tempérant par la même occasion nos récents enjouements. En laissant la parole à de multiples interprètes comme Noémie Ventura, Laetitia Sheriff, Christian Quermalet ( Married Monk) ou Cavil, il nous offre pourtant un disque homogène de bout en bout, en se permettant de passer allègrement des ambiances e-clash ( le bien nommé "This 80's car") aux gimmicks EBM ("Sailor and Bruno"), de l'electronica gentille à la pop cristalline (un "Be mad or Whatever" qu'on croirait sorti du premier album solo de Jacno), le tout sans un seul pet de guitare. "To be played at high volume". Here and now !

23:22 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/05/2006

Lord Brett Sinclair existe...

Massimo Guadalupi : entre deux virages (Productions spéciales - Import France)

Lord Brett Sinclair existe, Pop 'n Cherries l'a rencontré au travers d'un individu transalpin nommé Massimo. Massimo aime nous parler de rencontres, de coïncidences, de décolletés, de fantasme, de phrase pas trop banale, de foufoune, de grains de beauté, de pierres roses, de la mort qui rend raide, de bar fermé, de faux amis, de Rolls et de Boeing au reflet d'argent. Non ce n'est pas du pastiche. C'est juste des poignées de mots dans la langue de Molière et quelques "Melody's" restées enfouies bien longtemps semble-t'il. Qui est Massimo ? Un jet-seteur de la côte d'azur ? Peut-être. Un noble ? Bien sûr il est Lord. Un playboy ? N'est pas Brett qui veut. Au fait, où est ton partenaire Brett ?

En savoir plus ? ---> Site officiel

17:15 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

26/05/2006

Virna Lindt

Shiver
Cela fait juste 25 ans qu'est sorti le premier single "Attention Stockholm" de l' égérie suédoise Virna Lindt et il fallait qu'on le commémore ! A la fois journaliste, designer et pop star, Virna a eu la chance de pouvoir bénéficier du génie musical de Tot Taylor et de son label culte "Compact Organization", dont elle fut la figure de proue avec Mari Wilson. Ce titre a tout pour lui : une sombre intrigue d'agents secrets, un couplet saccadé très...cinématographique et un refrain libérateur qui hante les mémoires à jamais...un véritable classique perdu.

18:27 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/05/2006

Bobby Baby

Bobby BabyBobby Baby : Love to Dance EP ( Red letter Day Records)

Gravitant dans la galaxie "Le Sport", la petite Ella Glockenspiel connue sous le nom de "Bobby Baby" habite Malmö et fabrique une pop nappée de sirop "Ms John Soda". Un petit coup d'oeil sur ses mignonnes petites robes, une oreille tendue vers le titre "The Some Place New" et un zieutage de la vidéo trognon "Goodbye Love" devraient suffire à vous convaincre.

13:56 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/05/2006

The Trip

The Trip

The Trip,  Curated by Jarvis Cocker & Steve Mackey (Family Recordings)

Ce disque s'est malhonnêtement glissé au-dessus d'une pile de concurrents pourtant arrivés avant lui, quel toupet ! Du Jarvis tout craché ! Faut dire que la sélection de l'ex-sex symbol et de son acolyte de Pulp a de quoi faire rentrer tout challenger dans le rang.

Avec ces 35 titres enchaînés sans logique apparente , ils font se côtoyer les vieux crooners (Gene Pitney, Porter Wagoner,...) avec les anciennes gloires punk (John Cooper Clarke et son "pulpien" Beasley Street, Alan Vega), les troubadours (Bob Lind, Dion...) avec les synthétiques (Psychic TV, The Human League...), les psychédéliques (The Animated Egg, Screaming Lord Sutch...) avec les mystiques (Carl Orff, Ronald Binge, Georges DeLaRue...).

Au rayon reprises, notamment les remarquables "Waiting for the Man" par OMD, "Jet Boy, Jet Girl"  version anglophone de "Ca plane pour moi" par un certain Etlon Motello et le standard disco "Lost in Music" par The Fall !

Toutes les fouines - dont vous faites sûrement partie pour être parvenu jusqu'ici - et les "Metteurs de disques" en herbe apprécieront...

Elton Motello : Jet Boy, Jet Girl

21:52 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

21/05/2006

Finland : 12 points...

Il n'y a pas qu'à l'Eurovision Song Contest que la Finlande s'affirme...On le sait, le petit monde de la pop est depuis  quelques années en pleine ébullition en Scandinavie mais le petit poucet Finlande n'a à ce titre rien à envier à ses grandes soeurs Suède et Norvège ...

Petit tour d'horizon des groupes finnois qui comptent (ou devraient compter) :

1) Ultrasport

Après 3 EP autoproduits, le groupe d'Helsinki finit par signer avec le label Japonais Quince et sort début 2005 son 1er album "Nothing Can go Wrong", succession de 10 titres de perfection pop mélodique -synthé, guitares acoustiques, harmonies vocales - dans le plus pur style twee. 

-> le site officiel  -> le titre "Nothing Can go Wrong"

2) Le Futur Pompiste

Sortis de nulle part en 2004 avec une signature directement sur Siesta, LFP pratique une pop rétro délicieuse, sorte de chaînon manquant entre Stereolab et le Broadcast des débuts.

-> le site officiel  -> la page Myspace

3) Harry Hunks

Tout reste encore à prouver pour ce groupe après quelques 7" et EP's sur Marsu on Paras et Rythm Barrel. A l'écoute de titres très Sébastianesques comme "Snooze Alarm" et "I'm not your Pet", on ne stresse pas trop pour eux... 

-> le site officiel  -> le titre "I'm not your Pet"

4) Cats on Fire

On attend aussi avec impatience leur premier album, peut-être sur Fraction Discs où ils viennent de signer. Leurs premiers EP et demos ne dénoteraient pas dans le catalogue de Sarah Records...

-> le site officiel  -> le titre "Higher Grounds"

19:05 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

18/05/2006

The Essex Green

Cannibal Sea

The Essex Green : Cannibal Sea (Merge)

Merge nous fait patienter gentiment entre un Destroyer pas encore entièrement ingurgité et un Camera Obscura toujours en cuisine. The Essex Green, les auteurs de LA chanson de 2003 "The Late Great Cassiopia"", sortent leur 3ème album en forme de miscéllanée musicale évoquant tantôt le folk de Wilco, tantôt la country de Neko Case ou Lee Hazlewood et tantôt - c'est là que je fonds - les Byrds ou Love Generation. Une pop en toute transparence mais pas creuse.

The Essex Green : Don't Know Why (You Stay)

22:44 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/05/2006

Antena

Justement, en parlant de nouvelle vague ou, en langage différent, de bossa nova, "Les Temps Modernes" nous annonce la résurrection d'Antena, trio pionnier du genre bossa-electro-lounge avec leur nouvel album "Toujours du soleil" sorti ce 25 avril - référence non dissimulée au cultissime "Camino del Sol" sur les Disques du Crépuscule -. Mais en plus d' Isabelle, le trio est maintenant complété de Penelope, la fille du membre originel Sylvain Fasy, et de Axailes Solar. Sans présager du reste, une écoute de 2 titres sur la page Myspace  laisse augurer de bons moments avec le très autobiographique titre éponyme et la bombe "Le Spinner".

22:15 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/05/2006

Nouvelle Vague

Parmi les titres en écoute du second album de Nouvelle Vague "Bande à Part" à paraître ce 12 juin, cette cover d'Echo & the Bunnymen susurrée par la doucereuse Mélanie Pain (dont on avait fortement apprécié les exercices de style avec Villeneuve en 2005) semble sortir du lot. Passés cette fois à la moulinette : New Order, Blondie, The Cramps, Bauhaus, The Sound, Visage, Blancmange, Yazoo,... N'en déplaise à Ugolin, la source paraît intarissable...l'effet de surprise en moins.

Nouvelle Vague : The Killing Moon

Plus d'info : www.nouvellevagues.com

22:43 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/05/2006

Ponies in the Surf

Ponies in the Surf : Ponies on Fire (Asaurus Records - Import)

Retour sur une tendre pépite de début 2006 avec le duo frère/soeur Alexander et Camille Mac Gregor et leur premier full length "Ponies on Fire".

Leur musique, à la fois indiepop et psychédélique, est la plus simple que l'on puisse imaginer : petite guitare folk, orgue et 2 voix aux tonalités qui s'accordent à l'unisson. On aime tout de suite et on ne cesse plus d'aimer...

Extrai : Little Boy Lost

23:01 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/05/2006

Eyeless in Gaza

 

Mes yeux ont-ils bien lu ? : le premier concert d’Eyeless in Gaza en dehors de l’Angleterre depuis 20 ans aura lieu ce 10/06/06 à l’Eglise Ste Catherine de Bruxelles !  Bon d’accord, je n’ai pas trop suivi les épisodes postérieurs à leur reformation en 1992, mais il faut reconnaître que cette soirée annoncée a tout d’un événement majeur et unique, d'autant que les commentaires sur le concert donné à Londres en juillet 2005 donnent déjà la chair de poule !

 

Caught in Flux

 

Le duo formé par Martyn Bates et Pete Becker est définitivement à vénérer, un groupe électron libre de la scène post punk, l’émanation musicale la plus flagrante de la neurasthénie, à l’image de leur fascinant album de 1981 « Caught in Flux », pièce hantée de morceaux tendus et oppressants éructés sur fond d’orgue et guitares, capturant les tumultes et les exaspérations de l’âme…

"Laissez venir à moi les fanatiques !"

21:49 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Televise

Televise : Songs to sing in A & E (Club AC30 - Import)

"Songs to sing in A & E" est le premier album de Televise, groupe formé en 2003 par l'ex-Slowdive Simon Scott. Et dès le démarrage avec "This is Where", il ne fait aucun doute qu'on navigue en plein univers shoegaze, genre très loin de s'essouffler au vu des tas de groupes qui se sont récemment fait remarquer tels Pia Fraus, Airiel, The Flatmates et même les bons vieux Secret Shine. Les 9 chansons sont fouillées, texturées, aériennes et parfois homériques (le mastodonte "Never Alone"), finalement plus proches de Mojave 3 et des premiers Verve que de Slowdive. Aucune tentative d'innover, et dans le cas présent, c'est tant mieux !

A télécharger : les titres "If I told You" et "Smile"

La vidéo du single "I don't know why" à mater ICI

 

21:18 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/05/2006

Mates of State

Mates of State : Bring it Back (Barsuk - Import)

Mmm qu'ils sont beaux...Déménagement du couple Garner/Hammel du petit studio Polyvinyl vers l'appartement Barsuk (Death Cab for Cutie, The Long Winters, Nada Surf, Aqueduct...). Malgré la recette unique - claviers/voix/batterie - qui les caractérise et qui peut paraître fort pénalisante, on sait déjà d'avance que les 2 Mates nous blufferont par la qualité de leur compos et de leur interprétation. Si cette vertu intrinsèque reste bien présente, ce "Bring it Back" bénéficie d'une production plus grasse et de structures mélodiques plus dociles que ses prédécesseurs. C'est bien connu, l'amour assagit...

 

A télécharger : Le mp3 de "Fraud in the 80's"

A mater : La géniale vidéo de "Fraud in the 80's"

23:10 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/05/2006

The Lodger

The Lodger : Let Her Go EP (Angular)

Leur titre "You Got Me Wrong" nous avait aidé à passer le cap difficile de la fin d'année. Leur nouveau single "Let Her Go" sorti ce 08 mai contribuera à nous élever encore plus haut pour l' Ascension.

La vidéo de Let Her Go :

> Haut débit

> Bas débit

            

21:58 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/05/2006

Swinging Mademoiselles

Swinging Mademoiselles : Groovy French Sounds from the 60's

Durant les années "Yé Yé" en France, on cultivait la tradition des jeunes femmes fraîches et tellement innocentes qu"elles devaient forcément être seules, à l'inverse des Girls Group d'Outre Atlantique . Mais alors que cartonnaient les Sylvie, Françoise et France, certaines ne connurent qu'une gloire toute relative...

Surfant sur le succès des similaires "Pop à paris" ou "Ultra Chicks", cette compilation parue fin 2005 se propose de nous le rappeler en reprenant les titres phares de la trilogie "Femmes de Paris". A côté des perles des références Jacqueline Taïeb ( 7 heures du matin, Ce soir je m'en vais) et Christine Delaroche ( La Porte à Côté), on y retrouve de très bonnes surprises comme ce "Saperlipopette" de Clothilde.

"Saperlipopette ! s'écrie la crevette
Pourquoi suis-je loin de l'océan ?
Me retrouve bête
Seule dans une assiette,
Et voilà qu'en plus j'ai mal aux dents !"

Du grand art !

18:53 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

08/05/2006

Grant Mc Lennan (1958 - 2006)

 

Grant McLennan

"On Saturday 6th May 2006, legendary Australian singer-songwriter and member of The Go-Betweens Grant McLennan died in his sleep at his home in Brisbane.
He will be deeply missed by all who knew him, whether personally or through his music."

 

http://www.go-betweens.net/

00:14 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/05/2006

The Radio Dept.

THE RADIO DEPT. - Pet Grief

The Radio Dept. : Pet Grief (Labrador - Import)

En seulement 3 EP's et un album "Lesser matters" - mon album favori de 2003 -, The Radio Dept. s'est imposé d'emblée comme le plus consistant de tous les groupes suédois. Et "Pet Grief" ne fait que valider cette allégation... Comparativement, on retrouve toujours ce son unique, situé quelque part entre Slowdive et The Jesus and Mary Chain. L'impression d'ensemble est toutefois plus élégiaque et mélancolique que sur "Lesser matters". Ce sentiment est encore renforcé par les claviers et la boîte à rythme métronomique. A conseiller vivement aux fans pas tout à fait sevrés du "Trembling Blue Stars" des beaux jours

Le single "The Worst Taste in Music" téléchargeable ICI

22:22 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/05/2006

Katerine

Katerine live aux "Nuits Botanique" le 05/05/2006

Après le concert très classe - comme d’hab. - de Dominique A, le public était « chaud comme une baraque à frites » pour accueillir Monsieur Katerine, le dandy 100% VIP, remonté au top de mon estime depuis la sortie de son album le plus absurde et grandiose. Du début jusqu’à la fin, ça le fait, ça le fait, ça le fait… graaave,  super, génial, trop top, inouï, trop beau, groovy, easy, classieux, stylé, ok… Sans donner l’impression d’en toucher une, le set de K et la Secte Machine est rôdé comme une horloge suisse, que ce soit dans les éclairages, la mise en scène, la choré et… les impros.  Soirée 100% surréaliste, fantasmagorique…et patati et patata…

 

PS : Pouvais mieux pour la photo mais c’est pas ma faute, le sol tremblait…

 

22:33 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Architecture in Helsinki

AIH Live aux "Nuits Botanique" le 03/05/2006

Grande première en Belgique pour l’octet des antipodes. Je comprends mieux en les découvrant devant moi d’où provient leur musique d’heureux aliénés. L’un – regard bovin et corps raide comme un caténaire- semble échappé tout droit d’un asile, l’autre – le geste lent et la barbe figée – paraît sorti de sa grotte après 10 ans d’hibernation, le suivant –le leader incontesté – donne l’impression d’avoir fait une cure intensive de stanazolol avant de monter sur scène…sans oublier les 2 soeurs aux voix d’anges adeptes des Roland/Casio vintage qui ne savent pas rester plus d’une chanson derrière le même instrument…

Je comprends moins bien par contre pourquoi on a programmé 3 premières parties avant eux, ce qui ne fait débuter leur set qu’après 23h. Dur un soir de semaine pour une petite nature comme la mienne…

Concert très vivifiant donc malgré le regret d’avoir eu un set beaucoup trop court, ne laissant droit pratiquement qu’aux chansons du second album.

 

22:27 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/05/2006

Voxtrot

Voxtrot : Mothers, Sisters, Daughters & Wives (Cult & Hero - Import)

Second EP pour les texans, successeur du fabuleux "Raised By Wolves" de 2005 qui les avait vite catapultés Hype. Le style a quelque peu évolué vers une pop plus classique, moins empreintée des guitares des (Luck)Smiths, d'autant que la voix de Ramesh  semble avoir mué et évoque maintenant davantage Ted Leo que Moz. Cela reste malgré tout de la haute voltige.

Le site officiel : ICI

La page Myspace : ICI

Le MP3 de Mothers, Sisters, Daughters & Wives : ICI

22:19 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Daniel Darc

Notre Héros des Temps Modernes vient nous dire bonjour fin du mois en version piano/voix, histoire de se dénuder pour nous rappeler ses regrets indissolubles...


Set List probable (d'après le même concert donné le 01/12 à Cournon)
La main au cœur
La pluie qui tombe
Je me souviens, je me rappelle
Un peu c'est tout
Rouge Rose
Inutile et hors d'usage
Elégie #2
Rien de toi
Haute surveillance
Pitchipoï Hôtel
Il y a des moments
Aussi belle qu'une balle
Jamais, jamais
La ville
Quelqu'un comme toi
Je suis déjà parti

Cherchez le garçon
My funny Valentine

20:39 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/05/2006

Polyphonic Size

"Je t'ai toujours aimée"

Dominique A. ne la reprendra sûrement pas vendredi, mais qu'est ce qu'elle est bien écrite cette chanson du groupe mythique Polyphonic Size, issue de leur premier album "Vivre pour chaque instant" datant de 1982 ! Merci du fond du coeur au site polyphonicsize.free.fr !

Je t'ai toujours aimée.mp3

22:02 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/05/2006

Tender Trap

 

Tender Trap : 6 billion people (Fortuna Pop! / Matinée – Import)

 

Quelle que soit son incarnation, Marigold aka Amelia Fletcher, la Déesse Indie (propos très objectif !), se rappelle à notre bon souvenir avec ses fidèles acolytes Rob Pursey et John Stanley. Elle nous honore d’un « 6 billion people » synthétisant à merveille tout son background personnel, des espaces sonores de Heavenly à la grâce de Marine Research, lorgnant à plusieurs reprises vers Aisler's Set ("I would Die for you", "Ampersand") ou même St Etienne (sur « Inuit Beauty Queen» et le très beau « Leaving You »). Le tout est enveloppé par un programming / sequencing du meilleur cru et les succulents backing vocals de l’invitée spéciale Claudia Gonson des Magnetic Fields. En résumé, pas une seule chanson à jeter ! A retenir pour les polls de fin d’année…

 

« 6 billion People » sort officiellement ce 29 mai mais est déjà disponible depuis avril dans les concerts du groupe ou en mailorder chez Matinée !

13:15 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |