29/06/2006

Hemstad

Hemstad : S/T EP (Catbird Records)

"In Sweden there are 10 boys...Together they form a band called Hemstad and they kill bad people with their bare melodies". C'est ainsi que nous acceuille leur SITE pour bien nous mettre en garde. Pas de paroles, juste des synthés pourris, des grattes trépidantes et de l'accordéon, quelques pa la la la, et ça suffit à nous tuer. Vous vous rappelez de l'excellent sauteur en hauteur à la crinière blonde du nom de Patrik Sjöberg ? Il a maintenant un hymne...

Hemstad : Patrik Sjöberg

21:38 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/06/2006

 The Woodentops : Giant

The Woodentops : Giant (Rough Trade - June 1986)

Released exactly 20 years ago, after some great singles, in the same time and on the same label as "The Queen is Dead", Woodentops' first LP "Giant" is the type of albums we can call a Masterpiece. Although highly acclaimed by the press and getting a cult fanbase, it didn't reach public recognition. Really innovative and visionnary pop it was, mixing Teardrop Explodes' organs with twanging guitars, sustained by punkabilly drums and Rolo's unique verve. After 2 other albums and some exposure on the Asian market, they never confirmed big expectations and disbanded in 1992. Believe it or not, they're reforming for a gig on September 13th @ 100 club London Oxford Street (more info HERE)!!!!

Get your copy of Giant HERE or HERE

_________________________________________________________________

Check out our new Radio Update featuring our Brazilian faves "Postal Blue", Sheffield's secret "Monkey Swallows the Universe", Brussels' singer-songwriter "Samir Barris" and Sheffield's sensation "The Long Blondes" !!!!

23:49 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

25/06/2006

Peter Bjorn And John

Peter Bjorn And John  : Young Folks (Wichita)

Ce nouveau single du trio masculin power pop suédois (jadis sur Parasol), accompagné de Victoria des Concretes, est parfaitement infaillible ! Il s'agit sans doute du prochain hit indie de l'été que vous entendrez bientôt un peu partout, distribution hors Scandinavie sur Wichita (Bloc Party, CYHSY...) oblige...

Peter Bjorn and John : Young Folks

21:42 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

22/06/2006

Broadcast

En attendant le prochain album du groupe, Warp contente tous les fans de Broadcast en annonçant la sortie ce 07 août de la compilation "Future Crayon" incluant des raretés "toutes périodes confondues" apparues sur des compilations (We Are Reasonable People, All Tomorrows parties 01) ou extraites des EP Pendulum, Extended Play 1 et 2, Echo's Answer et Come On Let's Go. Bon prétexte pour mettre en fond sonore "Where Youth and Laughter Go" un des titres qui s'y trouvera et offrir en bonus la vidéo de "Come on let's go", chanson définitive.

22:02 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/06/2006

Louis

Visuel du produit

Louis : La nuit m'attend (Columbia)

Non, malgré son seul prénom, sa gueule d'ange et sa maison de disque, il ne s'agit pas du dernier gagnant de la Nouvelle Star. Il s'agit de Monsieur Louis ! Et Monsieur Louis sait y faire en matière de compos ! Ce n'est pas parce que Monsieur Louis n'est pas novateur qu'il est formaté ! OK il pose un peu mais c'est NA-TU-REL ! Monsieur Louis sait aussi bien s'entourer : Alexandre Zaria (Niagara, Noir Désir, Fanfan, Peau d'ange...) pour la prod cinémascope et puis la divine Virginie Ledoyen pour un remake de Dutronc/Bambou dans un sidérant "Opium, fumée de rêve". Pop 'n Cherries exige une Victoire de la Musique !

Et Orlando exige le Clip de "La vie ne vaut rien" ! : ICI

21:24 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

The Charade

The Charade : A Real Life Drama (Skipping Stones - Preorder)

"The Best is yet to Come" was one of our 2005' favourites. The jangly guitars of our beloved "The Charade" are now back in action, an opportunity for us to check if the previous title was a good premonition...Including the Unofficial Swedish World Cup Song "Dressed in Yellow and Blue" to be watched HERE. Definitely not a loser !

20:35 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/06/2006

Myppa

Myppa

Myppa : Altruistic Behaviours

Il est polonais, il fait des films monochromes expérimentaux, du design et crée des paysages sonores mélancoliques voisins de Mùm ou Boards of Canada. Il s'appelle Marcin Czajka. Explorez son SITE !

23:38 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17/06/2006

The Long Blondes

The Long Blondes : Weekend without Make Up  (Rough Trade - en Preorder )

Après les Monkey Swallows the Universe, on reste à Sheffield avec les beaucoup plus "hype" mais pas moins "great" Long Blondes récemment dérobés par Rough Trade. S'ils continuent à sortir des singles comme ça, on veut bien ne jamais avoir d'album...

Si vous êtes patient, le clip est en vision ICI

Le site du groupe est toujours ICI

00:14 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/06/2006

Jacno, c'est pas d'la merde

Jacno : Tant de temps (Warner)

Après les come-backs réussis de Mirwais, Daniel Darc, Lio, Telex et Pascale Borel, il ne restait plus qu' Elli, Jacno et Czerkinsky pour compléter le tableau rafraîchi des ex-icônes électropop francophones d' il y a un quart de siècle. C'est maintenant chose acquise pour 2 d'entre eux avec les retours -prévisible- de Jacno et -improbable- de son ex-comparse Elli Medeiros. 

Epreuve réussie haut la main pour Jacno avec un "Tant de Temps" beau c'est sûr, fragile parfois, émouvant souvent, cheap par moments, poétique toujours, marrant gravement, rectangulaire of course, de bout en bout passionnant...En guest le fidèle Etienne Daho et la piquante Françoise Cactus de Stereo Total (c'est elle qu'on entend dans "Tous ces mots-là).

Elli, elle, a décidé de faire dans le subversif avec un single décapant annonciateur d'un album à venir subventionné par St Etienne Daho, encoooore... 

Le clip de Jacno "Le sport c'est de la merde"

Le clip d' Elli : "Soulève-moi"

21:25 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Monkey swallows the Universe

Ils faisaient voici quelques jours la première partie de Camera Obscura à Leeds et autant dire qu’on aurait aimé être de la fête. Dans la série des « disques à commander absolument », l'album « The Bright Carvings » (label SPC) des "Monkey swallows the Universe", quintet en provenance de Sheffield, figure en tête de liste depuis la découverte des titres brillants que sont « Sheffield Shanty » et « Jimmy down the Well ». Jugez plutôt :

Sheffield Shanty

Jimmy down the Well

 

20:29 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/06/2006

Claudine Longet

Dans la musique populaire, il est de ces carrières qui sortent assurément de l'ordinaire et celle de Claudine Longet en est le plus bel exemple. Née à Paris en 1942, Claudine part très tôt à la conquête des States où elle est d'abord danseuse à Las Vegas. C'est grâce à son mariage avec le chanteur Andy Williams qu'elle y accède à la notoriété en participant à des émissions de variétés, en jouant notamment aux côtés de Peter Sellers dans le film "The Party" en 1968 et aussi en publiant des albums (majoritairement des reprises - Carpenters, Beach Boys, Donovan, Beatles, Baccharach...) sur A&M puis Barnaby de 1967 à 1972. Après 3 enfants, 1 divorce et 7 albums, Claudine est condamnée en 1976 à 30 jours de prison pour homicide involontaire sur son compagnon, le champion de ski Vladimir Sabich. Elle habite aujourd'hui toujours aux Etats-Unis, dans la plus grande des discrétions... Quelques rééditions et compilations récentes nous rappellent à nouveau combien le filet de voix délicat et élégant de la demoiselle avait le don de magnifier certains standards, aidée qu'elle était dans sa tâche par les meilleurs arrangeurs de l'époque (Tony LiPuma, Nick DeCaro)...

Colours

Claudine Longet : Colours (Lilith 2006 - Import - Original A&M 1968)

L'album "Colours" datant de 1968 est un des derniers à se voir réédité en CD hors Japon et c'est un label russe qui s'y colle (avec un booklet forcément difficile à comprendre même avec son Assimil). Constitué de reprises de Donovan (Colours, Catch the Wind), Simon & Garfunkel (Scarborough Fair), Joni Mitchel ou les Everly Brothers, ce disque a un son volontairement très folk tendance psyché rendant l'ensemble du bouquet assez uniforme et très agréable...

Front

Claudine Longet : Hello Hello, the best of... (Rev-Ola 2005)

Dernière en date des compilations consacrées à Claudine, celle-ci a le mérite de donner un éventail complet et diversifié de sa période A&M (favorisant à raison "The Look of Love" et "Love is blue" ) en 25 chansons parmi lesquelles celles de Carlos Jobim et du génialissime André Popp sont des morceaux d'anthologie. Une introduction idéale à Claudine...avec en prime, un booklet rédigé par l'artiste-même, étonnament sortie de son mutisme, et dont je ne révélerai le contenu qu'en présence de mon avocat...

 

22:12 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/06/2006

Electroluvs

Electroluvs : Bubblewrapped (Ninthwave Records - Import)

Impossible de résister à l'electropop analogique minimaliste du duo écossais associant, tel Le Tigre, cantilènes catchy et perspectives punk avec en prime les cordes vocales piquées par Billy à Howard Devoto...

Voir la video de "Teenage Timebomb"

21:21 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/06/2006

Remember SKWBN !

Suburban Kids with Biblical Names : Rent a Wreck ( #1 EP - Labrador - 2004)

1) Stop the background song

2) Play the video

3) Sing along BA BA BA BA BA BA BA BA BA BA BA BA BA BA BA BA

4) Go back to 2)

23:37 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/06/2006

The Haircuts vs Apple Orchard

 

The Haircuts : Sorrow is the Way to Love (Yellow Mica - Import)

Apple Orchard : A Hiding Smile 7" (Humblebee - Import)

Même s'il a élu domicile en Californie, Ryan Marquez incarne presque à lui seul la scène indie des Philippines. Ce véritable bricoleur est à l'origine de tellement de groupes - de Sodajerk à Carnival Park en passant par Apple Orchard et maintenant The Haircuts- qu'on commence à s'habituer à ce qu'il réaparaisse périodiquement sous une nouvelle identité mystérieuse... Pendant que Apple Orchard récolte le fruit mûri au son des Field Mice et des Sugargliders, The Haircuts revisite à sa manière les Marine Girls et les Softies. Du pur bonheur...

--> The Haircuts : Our Own Way, Secret

--> Apple Orchard : A Hiding Smile

21:33 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/06/2006

Pants Yell !

Pants Yell ! : Our Recent Drama (Asaurus Records - The Paper Cities - Import)

Pants Yell!, le trio de Boston hébergé depuis 2 ans sur l'excellentissime label Asaurus, nous a réservé un cru 2006 de haute tenue. Leur indiepop, guillerette et enlevée, nous fait de suite rebondir vers les lattitudes australes (Lucksmiths, Go-Betweens ou The Chills ) avec comme points forts, des guitares scintillantes et des coeurs timides mais éclairés. Un vrai disque anti-grisaille quoi ! La preuve ? Il fait soleil depuis le moment exact où j'ai mis "Don't take it" en stream. J'aurais dû y avoir pensé plus tôt...

A télécharger : --> Kids are the Same --> Your Feelings don't show

Check the RADIO UPDATE featuring Love is All, Dorval, Saturday Looks Good to Me and Ponies in the Surf !!!!

19:18 Écrit par J-M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |